Luminar NEO : La retouche photo toujours plus intelligente ?

Les Fiches Mémo Photo
Luminar NEO : La retouche photo toujours plus intelligente ? RÉDUCTION EXCLUSIVE

Utilisez le code « LARTDELAPHOTO » et profitez d’une réduction de 10 € pour l’achat de LUMINAR AI et/ou d’AURORA HDR.

La bataille pour la suprématie sur le marché de la retouche d’images par intelligence artificielle se poursuit à un rythme fou. Le grand champion — Photoshop — continue de tout mettre en œuvre pour que l’apprentissage automatique apporte la touche finale aux images des professionnels, mais ses concurrents sont bien présents et notamment Skylum avec son très célèbre Luminar.

Luminar Neo est né de l’excellent Luminar AI, un puissant éditeur d’images qui offre un ensemble d’outils faciles à utiliser et adaptés aux débutants. Sorti maintenant en version complète, et avec de nouveaux outils et fonctionnalités, Luminar Neo s’appuie sur les premières promesses de Luminar AI.

Le format de Luminar Neo est similaire à celui de Luminar AI. Vous n’ouvrez pas directement les images, vous les importez, ce qui permet à Luminar de présenter une vue en miniature de style catalogue de vos images récentes.

Ce n’est pas Lightroom, cependant — il n’y a pas de mots-clés, de légendes ou de prise en charge du tri par données EXIF ou IPTC. Vous avez la possibilité de marquer et de rejeter des images, mais nous aurions aimé qu’il y ait un peu plus d’organisation !

Luminar Neo et Luminar AI sont, à première vue, très similaires. Luminar Neo possède tous les outils de base de Luminar AI, ce qui n’est pas une mauvaise chose. Les outils sont regroupés dans des palettes telles que Develop, Enhance, Structure, etc., avec une petite icône « AI » indiquant les jeux d’outils qui permettent à la puissance de l’IA de déterminer vos choix créatifs.

Que vous croyiez ou non à l’IA, Luminar Neo dispose d’un ensemble solide d’outils d’édition d’images. Les standards de l’industrie tels que les courbes, la balance des blancs, etc. sont tous présents, vous permettant de faire des choses simples, comme renforcer les couleurs et le contraste, corriger la balance des couleurs, recadrer les images pour obtenir une bonne composition…

Tout cela, bien sûr, vous pouvez le faire dans n’importe quel éditeur d’images. Ce qui rend Luminar Neo intéressant, ce sont ses outils d’IA, qui prétendent vous « libérer » d’une grande partie des contraintes techniques de l’édition d’images, et même de certains des choix créatifs que vous aurez à faire.

Prenez, par exemple, l’outil de recadrage IA, qui tente de détecter votre sujet et de l’aligner dans le cadre de manière agréable, ou le célèbre « remplacement de ciel » de Luminar, qui remplacera vos nuages d’hiver gris par quelque chose d’un peu plus dynamique.

Ces deux fonctions sont présentes dans Luminar AI, mais Luminar Neo apporte un nouvel ensemble d’astuces et de jouets. Par exemple, il y a l’option spécifique, mais souvent utile de supprimer les lignes électriques, le fléau des photographes de paysages partout dans le monde.

Nous avons essayé cette option sur quatre ou cinq images, avec des lignes électriques qui figuraient de manière plus ou moins proéminente dans la composition, et nous avons été impressionnés. Non seulement Luminar Neo a détecté avec précision les lignes électriques — y compris dans un cas où les câbles s’effaçaient dans une zone de surexposition — mais il a également réussi à les supprimer de manière très satisfaisante, effaçant les lignes sans laisser de trace des efforts déployés pour les dissimuler.

Le même ensemble d’outils d’effacement permet également de supprimer automatiquement les taches de poussière. Si la suppression des lignes électriques a été un succès total, la suppression de la poussière s’est avérée un peu plus aléatoire, mais globalement très satisfaisante. En effet, non seulement les taches de poussière ont été détectées et supprimées, mais les éclats d’objectif à proximité — de la même taille que les taches de poussière — ont été ignorés. C’est très astucieux.

L’inclusion de la fonction Relight alimentée par l’IA est un autre outil au potentiel énorme. Les photographes, quel que soit leur niveau d’expérience, savent qu’il est difficile d’exposer correctement un sujet lorsqu’il se trouve sur une surface très sombre ou très lumineuse, et ils connaissent également les difficultés liées à la correction des expositions manquées dans les logiciels. Relight est un outil qui analyse la profondeur d’une image, en détectant le premier plan à proximité de l’appareil photo et l’arrière-plan plus éloigné, puis vous permet d’effectuer des corrections d’exposition sur la base de ces informations.

Nous avions de grands espoirs pour Relight, mais nous avons obtenu des résultats mitigés et très différents selon que :

  • Votre image présente une grande profondeur de champ (c’est-à-dire une plus grande netteté sur l’ensemble de l’image). Dans ce cas Luminar semblait avoir du mal à évaluer précisément la profondeur de la prise de vue.
  • Votre image est une faible profondeur de champ. Dans ce cas, sur les images dont le sujet est plus clairement défini (soit en termes de luminosité, soit en termes d’écart de netteté entre le sujet et l’arrière-plan), l’outil fonctionne beaucoup mieux, en éclaircissant sélectivement le sujet ou l’arrière-plan.

Il est important de souligner que, bien que l’attrait de Luminar Neo réside en grande partie dans l’édition par IA, vous pouvez affiner les effets que les outils automatisés vous donnent en utilisant le pinceau de masquage.

En termes d’outils, nous pensons que Luminar Neo répond probablement aux besoins d’une bonne partie des photographes amateurs. Pour les professionnels, il manque quelques éléments, et nous avons également remarqué, comme dans notre test de Luminar AI, que les performances étaient parfois un peu en retrait. Les images hésitaient parfois à se charger, mais une fois qu’elles étaient prêtes, les outils d’édition étaient fluides et permettaient d’effectuer des changements très précis, comme l’exigent les perfectionnistes.

La dernière question est celle du prix. Actuellement au prix de 89 euros, Luminar Neo offre un ensemble complet d’outils pour un prix relativement modeste pour un éditeur photo. Il n’a rien à envier au Plan « Photographie d’Adobe », et vous commencerez à économiser de l’argent en six mois. Il convient de noter, bien sûr, que le duo Photoshop-Lightroom restera, à juste titre, le premier choix de nombreux professionnels pendant probablement encore longtemps.

Pour tous les autres ? Luminar Neo offre de nombreux outils pour des résultats de qualité en toute simplicité, et pour cela, nous disons bravo.

Devriez-vous craquer ?

Oui si :

  • Vous voulez gagner du temps dans l’édition de vos photos : Les outils AI de Luminar Neo sont — pour la plupart des photographes amateurs — des outils d’édition automatisée par IA très utiles qui peuvent vous aider à accélérer votre flux de travail. Vous obtiendrez de bons résultats dans la majorité des cas et les outils ne cessent d’être améliorés par Skylum.
  • Vous trouvez Photoshop trop complexe et trop lourd : si vous vous retrouvez régulièrement devant les tutoriels YouTube de Photoshop, vous trouverez peut-être la configuration de Luminar Neo un peu plus intuitive. Nous avons trouvé ses palettes d’outils simples à utiliser et il dispose de suffisamment de fonctionnalités pour satisfaire la plupart des photographes amateurs.
  • Vous trouvez les offres d’abonnement d’Adobe trop chères : à seulement 89 € en achat unique, Luminar Neo est considérablement moins cher que le plan de photographie d’Adobe (qui comprend Lightroom et Photoshop). Ce dernier est certes plus polyvalent, mais Luminar peut convenir si vous avez besoin d’une option légère avec des fonctions d’IA.

Non si :

  • Vous êtes un professionnel qui a besoin d’un catalogue de photos puissant : nous aimons ses outils d’intelligence artificielle, mais pour l’instant, Luminar Neo ne dispose pas d’outils d’organisation tels que les mots-clés, les légendes et la prise en charge du tri par données EXIF ou IPTC. Lightroom reste la référence en matière de catalogage de vos photos.
  • Vous avez besoin d’un éditeur complet et abouti : il manque à Luminar Neo des fonctionnalités assez importantes, notamment MaskAI et la suppression de l’arrière-plan des portraits.
  • Une expérience mobile est importante pour vous : si vous pouvez transférer sans fil des images de Luminar Neo vers une application pour smartphone, il n’est pas encore possible d’éditer ou de cataloguer vos images. Pour le moment Adobe reste en tête sur la solution « cloud ».
Luminar NEO : Conclusion
  • Facilité d’utilisation
  • Fonctionnalités
  • Vitesse
  • Prix

Notre Avis

Puissant, très facile à utiliser et en constante amélioration, il constitue un excellent point de départ pour les photographes qui craignent la complexité de Lightroom ou de Photoshop ou pour tous ceux qui ne veulent pas passer de temps en postproduction.

MOYENNE
4.8

Pour

  • Résultats de bonne qualité
  • Interface simple à utiliser
  • Prix très abordable
  • Préréglages efficaces en un clic
  • Outils d’IA impressionnants
  • Excellents outils d’amélioration des portraits
  • Importation rapide des images RAW
  • Flux de travail par couches prometteur
  • Particulièrement utile en tant que plug-in pour Lightroom

Contre

  • Options limitées gestion de bibliothèques (VS Lightroom)
  • Certaines fonctions automatisées peuvent être aléatoires.
  • Un peu lent au démarrage
  • Options d’impression et d’exportation limitées
  • Application mobile décevante
Partager sur :